Entretien textiles

Pour prendre soin de votre produit Georges G., nous vous invitons à suivre les conseils d’entretien présents sur son étiquette. 
Vous trouverez ci-dessous quelques conseils généraux.




POUR LE COTON
Le coton :
Fibre naturelle végétale, composée de cellulose, base de toutes les matières végétales.

Confort vestimentaire :
Les fibres de coton sont relativement fines et flexibles, donc peu chaudes.
Doux et agréable au toucher, le coton a une grande capacité d’absorption lui permettant d’éloigner l’électricité statique. Toutefois il sèche lentement.
Le coton a une faible élasticité ; très peu résilient, il se froisse facilement.

Entretien :
Lavage
Le coton peut être lavé et bouilli :
Blanc : 95° C.
Couleur : 60° C.
Couleurs foncées : 40° C.

Blanchiment
Le coton peut être javellisé, bien que ce procédé soit moins courant aujourd’hui grâce à l’apparition des poudres avec agents de blanchiment.

Séchage
On peut sécher le coton au sèche-linge jusqu’à 80° C.

Repassage
Il est possible de repasser le coton jusqu’à 200° C.

Nettoyage à sec
Le coton supporte bien tous les types de solvants.

Attention ceci ne s’applique pas à un produit enduit ou avec un traitement spécial.



POUR LE LIN
Entretien :
Lavage
Le lin peut être bouilli (95° C).
Blanc : 95° C.
Couleur : 60° C.

Blanchiment
Le lin blanc (différent du lin pur blanchi) supporte l’hypochlorite de sodium sous sa forme commune (eau de javel) à condition d’être immédiatement rincé après l’application pour éviter les auréoles jaunâtres.

Il est également possible d’utiliser des lessives contenant des agents oxygénés (beaucoup de lessives en contiennent en quantité plus ou moins importante) ou encore des produits de blanchiment type «vanish oxi action».

Les azurants optiques ne doivent pas dépasser 0,5 % du poids des articles à traiter.
Pour obtenir un très bon blanc optique, les azurants s'appliquent à une température de l'ordre de 70° C à 80° C.

Le lin coloré ne supporte ni le chlorage ni les poudres à forte teneur en agents oxygénés (toujours type «vanish oxi action») .
Un lin ayant supporté un apprêt ou une enduction ou une teinture ne supportera pas d’eau de javel.

Séchage
Le lin peut être séché au sèche-linge.
Le «métis» (lin en mélange avec du chanvre ou du sisal, du modal, de l’acrylique ou bien du polyester) supportera un séchage plus doux .
Le mélange le plus fréquent est le mélange lin-coton.

Repassage
Idéalement il est possible de le repasser humide à forte température (220° C).

Nettoyage à sec
L’utilisation du solvant trichloréthylène étant interdite, le lin se nettoie au perchloroéthylène*.

Confort vestimentaire :
Isolation thermique : les tissus faits de lin ne contiennent que très peu d’air, ce qui leur confère de très faibles propriétés isolantes. Le lin est frais à porter, idéal pour l’été.
Absorption : le lin est très absorbant. Il absorbe l’humidité très facilement et la rejette très rapidement à l’extérieur. En climat chaud, cela régularise la température entre le corps et le vêtement.
Confort au contact de la peau : les fibres de lin sont plus rigides que celles du coton. Les tissus sont donc moins souples.

Autres propriétés importantes :
Ténacité
Le lin possède une excellente ténacité. Il offre plus de ténacité mouillé que sec et il est durable.

Elasticité
A 2 %, l’élasticité du lin est la plus faible de toutes les fibres textiles.

Résilience
Comme l’élasticité est faible, le lin froisse énormément.

Statique
La fibre est absorbante et par conséquent, la statique est presque nulle.

Texture et lustre
La surface du lin est lisse, les tissus de lin sont légèrement lustrés, ne peluchent pas et sont peu salissants.

Finesse et toucher
Le toucher est ferme en raison des fibres rigides.



POUR LES PRODUITS DELICATS
Strass, perles et autres broderies
Mettez le vêtement au préalable dans un filet de protection et lavez à 30° C.

Laver les dentelles
En machine, pour éviter tout contact direct avec les autres vêtements, placez la dentelle dans un filet de lavage et lavez avec un programme textiles délicats.
Pour les dentelles fines et les articles délicats, préférez le nettoyage à sec.



NETTOYER SOI-MEME LES TACHES
On trouve plusieurs types de taches :
- Des taches enzymatiques (sensibles aux enzymes) : sang, chocolat, œuf, sauces, herbe...
- Des taches colorées, oxydables (sensibles aux agents blanchissants) : vin, thé, café, fruit...
- Des taches grasses (sensibles aux surfactants) : graisse, huile, sauces, maquillage...
- Des taches particulières : boue, terre, sauces, etc...
 
Le détachage à la maison : ce qu’il faut éviter
Ne jamais mettre d’eau sur l’encre ou le rouge à lèvres, cela risquerait de les rendre indélébiles.
Ne jamais frotter, cela abime le tissu, en particulier la soie et les tissus délicats.
Ne pas repasser sur un endroit taché : la chaleur fait ressortir et fixe les taches.
Ne jamais utiliser de l’eau de javel sur la soie et la laine.
Ne jamais utiliser de l’acétone ou du dissolvant sur les tissus en acétate ou synthétiques.
Si vous avez échoué dans votre essai de détachage, signalez au professionnel la nature de la tache rebelle et les produits que vous avez employés.

A proscrire
- Le sel (il fixe les tanins du vin au lieu de les dissoudre).
- Le vin blanc.
- L’eau sur une tache d’encre (de stylo à bille), elle risque d’être fixée définitivement.
- Tenter de nettoyer soi-même une cravate.

Conseils pour enlever les taches
Pour les taches mentionnées ci-dessous, vérifiez l’étiquette d’entretien du vêtement, pour vous assurer que ces traitements sont bien appropriés au type de vêtement.

Une tache a plus de chance d’être enlevée complètement si elle est trempée dans de l’eau froide avant qu’elle ait eu le temps de se fixer.
 
Les adhésifs (colle, vernis à ongles)
Utilisez un dissolvant pour vernis à ongles (à l’exception de tissus synthétiques comme les acétates). Lavez ensuite le vêtement comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Antiperspirant - déodorant
Traitez préalablement la tache avec de la lessive liquide puis trempez dans de l’eau chaude contenant de la lessive en poudre. Ensuite, lavez le tissu comme indiqué sur l’étiquette.

Nourriture pour bébé
Trempez dans de l’eau chaude contenant de la lessive pendant au moins 2 heures, ensuite lavez comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Stylo bille - stylo feutre
Laissez tremper toute la nuit dans de l’eau froide contenant de la lessive liquide, puis lavez comme indiqué sur l’étiquette d’entretien. Pour les taches moins récentes, passez du dissolvant pour vernis à ongles (pas approprié pour tissus synthétiques) puis lavez normalement.

Café - fruit - thé - betterave - cassis
Laissez tremper pendant une heure dans de l’eau froide puis lavez avec de la lessive en poudre ou tablettes. Ne pas utiliser une lessive pour couleurs ou une lessive liquide. Vous pouvez aussi traiter avec un produit à base d’agents de blanchiment oxygéné puis laver normalement comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Sang
Si la tache est fraîche, rincez immédiatement avec de l’eau froide et lavez comme indiqué sur l’étiquette. Pour les taches moins récentes, traitez avec un produit à base d’agents de blanchiment oxygéné et laissez tremper dans de l’eau contenant de la lessive pendant deux heures. Lavez normalement comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Beurre - Huile de cuisine - graisse - rouge à lèvres - margarine - mascara - cire à chaussure - écran solaire
Traitez préalablement avec de la lessive liquide et laissez pendant une heure. Ensuite lavez à la température maximale autorisée par l’étiquette d’entretien.

Cire
Grattez la cire à la surface puis placez le tissu entre deux feuilles de papier absorbant. Utilisez un fer tiède pour presser sur l’arrière du tissu. Puis lavez comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Chewing-gum
Durcissez le chewing-gum en plaçant le vêtement dans un sac dans le congélateur ou en le couvrant de glace. Cassez et enlevez autant de chewing-gum que possible. Traitez préalablement avec de la lessive liquide puis lavez normalement comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Chocolat - crème - œuf - herbe - crème glacée - confiture - mayonnaise - lait
Trempez dans de l’eau tiède contenant de la lessive ou prétraitez avec de la lessive liquide, puis lavez normalement comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Piment - curry - moutarde
Trempez dans de l’eau tiède contenant une solution de lessive ou traitez préalablement avec de la lessive liquide. Ensuite lavez avec de la poudre comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Taches sur les cols - manches - sous-vêtements
Traitez préalablement dans de la lessive liquide et laissez pendant une heure. Lavez ensuite avec de la lessive en poudre, comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Traces de fer - rouille
Celles-ci sont difficiles à enlever sur des tissus fragiles comme la laine et la soie. Pour les autres tissus, saupoudrez de sel et arrosez de jus de citron, puis laissez toute la nuit avant de laver normalement. Pour les taches plus résistantes, utilisez un détachant anti-rouille et lavez normalement comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Boue
Laissez sécher la boue et ensuite grattez l’excédent. Traitez le restant avec de la lessive liquide puis lavez normalement avec de la poudre à la température maximale autorisée par l’étiquette d’entretien.

Peinture
Pour enlever les taches de peinture à base d’eau ou d’acrylique, de l’émulsion ou des peintures pour écoles, rincez-les quand elles sont encore humides dans de l’eau. Lavez ensuite comme indiqué sur l’étiquette d’entretien. Pour enlever les peintures à base d’huile et de vernis, épongez avec le solvant ou le diluant indiqué sur la boîte de peinture, puis lavez comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Le goudron et l’huile solaire
Enlevez la tache autant que possible. Ramollissez le reste avec de la margarine ou du beurre et essuyez avec un chiffon propre. Traitez les résidus de la tache avec un solvant pour goudron puis lavez ensuite comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.

Sauce tomate ou ketchup
Laissez tremper une heure dans de l’eau froide. Traitez préalablement la tache avec un produit à base d’agents de blanchiment oxygéné et lavez ensuite normalement avec une lessive en poudre comme indiqué sur l’étiquette d’entretien.



DES PRODUITS UTILES
Le vinaigre blanc
Appliqué sur les fruits ou les légumes rouges, il fait disparaître la tache, après un lavage en machine ou en cycle rinçage pour les textiles délicats. Versé dans le tambour de la machine, il peut également se substituer à un adoucissant, effacer les auréoles laissées par la transpiration et donner une blancheur immaculée au linge.
Pour fixer les pigments de couleurs, versez un verre de vinaigre blanc une heure avant le lavage dans le tambour de la machine à laver.

Le bicarbonate de soude
Utilisé en machine en versant 2 cuillères à soupe dans le linge, le bicarbonate de soude neutralise les mauvaises odeurs. Le bicarbonate de soude agit également comme agent blanchissant et adoucissant pour les draps, les torchons ou les voilages.

Fixer les couleurs du linge
Vérifiez d’abord si un tissu est «grand teint» : pour ce faire, il suffit d'appliquer sur l'envers du tissu une pattemouille et de passer un fer chaud dessus. Si la pattemouille est colorée, le tissu n'est pas grand teint.

Un vêtement qui ne déteint plus
Si vous lavez un vêtement ou du linge qui n'est pas grand teint dans de l'eau froide savonneuse additionnée d'une tasse de vinaigre, sa couleur sera fixée et il ne déteindra plus.

Si le vêtement est de couleur unie, vous pouvez même le faire tremper dans de l'eau vinaigrée.



SOURCES : lavermonlinge.com